Daniel-Lesueur (1854-1921), femme de lettres

L’enfance et la famille de Daniel-Lesueur

Née le 6 mars 1854 aux Batignolles (commune intégrée à Paris en 1860), Jeanne Loiseau passe son enfance et son adolescence à Paris et en Angleterre ; elle est marquée par la disparition de son père et les difficultés matérielles qui s’en suivirent pour la famille. Si ses études ne dépassent pas le certificat d’études supérieur, elle est totalement bilingue et poursuit son instruction par la lecture d’ouvrages d’auteurs français et anglo-saxons (romanciers et poètes comme Victor Hugo, Musset ou les Parnassiens). Elle est lectrice chez Auguste Cuvillier-Fleury, membre de l’Académie française et enseignante libre auprès de jeunes filles de grande famille.

Compagne de Gustave Hubbard (futur député libre-penseur, anticlérical et partisan acharné de la séparation des Églises et de l’État), elle a une fille naturelle, Marie-Gabrielle Hubbard, reconnue immédiatement par son père et un an plus tard par sa mère. Mais Jeanne Loiseau refuse de s’engager… Cette fille, née en 1882 se mariera en 1899 avec Jules Charlot, futur colonel.

En janvier 1904, elle épouse Henry Lapauze (1867-1925). Né Charles Lapause, il est critique d’art réputé, journaliste et un homme influent. Conservateur du Petit-Palais en 1906, il est spécialiste de Jean-Auguste-Dominique Ingres et fondateur de 2 revues de référence (La Renaissance politique, artistique et littéraire et La Renaissance des arts et des industries du luxe). Il est fait commandeur de la Légion d’honneur en 1924. Henry Lapauze est le père d’une fille (de son premier mariage) Daria Lapause (future Madame Guarnati).

Les commentaires sont clos.

Nous contacter : contact@daniel-lesueur.com