La femme de cœur et d’action


Daniel-Lesueur a toujours été une battante, toujours engagée, toujours dévouée, toujours à l’écoute de ses consœurs. Avec le temps, elle créa ou participa activement à plusieurs œuvres d’importance.

Elle fut une grande philanthrope, une féministe engagée (mais sans excès), une patriote pleine d’énergie mettant ses talents d’écriture au service de sa patrie. Là aussi, elle fut décorée pour ses actions, de son vivant.

Elle partagea les actions de son mari, Henry Lapauze, en faveur des artistes (comme Félix Ziem, Théobald Chartran, Ingres, etc.), de sa ville natale (Montauban), des États-Unis et la protection des œuvres d’art face à l’ennemi, du soutien à Gallieni (face au Grand Quartier Général de Joffre), etc.. Daniel-Lesueur écrira des dizaines de poèmes, plusieurs articles pour redonner courage aux parisiens, ainsi que quelques reportages de guerre.

Les commentaires sont clos.